Actualités

INVITATION : Stratégies de financement des projets impliquant les acteurs internationaux.

76views

A l’invitation des autorités de l’Université Senghor d’Alexandrie (Egypte), le Coordonnateur de l’UTFED est invité en tant que « Grand Témoin » (Grand acteur de Développement) pour échanger avec les auditeurs du Master 2 international en’’ Management des Projets Internationaux ‘’du campus de Cotonou de ladite université. Le Master est organisé en partenariat avec la Chaire OMC « Développement inclusif ». l’intervention du Coordonnateur de l’UTFED aura lieu le jeudi 06 août 2020 à 18 heures sur le Campus de Cotonou autour du thème : Stratégies de financement des projets impliquant les acteurs internationaux.

Informations sur l’Université Senghor et son Master

L’Université Senghor est  un Opérateur direct de l’Organisation internationale de la Francophonie dont la mission est de : «Former, en français, des cadres créatifs, capables de relever les défis du développement durable de l’Afrique».

Spécialisée dans la gestion de projets en Afrique, l’Université Senghor délivre des formations professionnalisantes de niveau Master dans plus de 10 pays.

Ainsi depuis 1990, elle accueille d’abord en son siège, à Alexandrie (Égypte), des promotions de près de 200 auditeurs, issus de plus de 20 pays africains et d’Haïti, qui suivent durant deux années un «master en développement» à travers 9 spécialités dans les domaines de la culture, de l’environnement, du management public et privé, et de la santé. En outre, depuis 2012, l’Université est sortie de ses murs alexandrins pour développer aujourd’hui l’essentiel de ses activités sur le terrain, principalement déployées dans le cadre de ses «Campus Senghor». Elle y délivre, sur tout le continent africain, en partenariat avec, à ce jour, 21 institutions nationales de premier plan, des formations professionnalisantes de niveau master, toutes autofinancées, et un ensemble encore plus large de formations courtes continues. Ce sont, en moyenne chaque année, près de 500 étudiants en master et davantage en formations courtes continues qui sont ainsi formés sur le terrain. Et ce volume d’activité est en croissance constante. En complémentarité et à la différence d’Alexandrie qui délivre des formations transversales pour un public international africain, les formations délivrées sur le terrain sont conçues «sur mesure» pour répondre de façon précise, ciblée et rapide aux besoins et à la demande exprimées par les autorités et acteurs socio-économiques nationaux. Mais elles bénéficient en même temps des approches et méthodes pédagogiques innovantes qui sont élaborées à Alexandrie. Ces activités se déroulent de façon régulière dans les «Campus Senghor» situés dans 8 pays africains (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Djibouti, Guinée, Maroc, Sénégal, Togo) et de façon plus occasionnelle, dans d’autres pays (Congo, Gabon, Mali, Niger, Tchad…).

 Dans  le cadre de ces formations, l’Université invite  régulièrement de grands acteurs du développement (les « Grands Témoins ») à venir s’adresser à aux  étudiants pour d’une part, leur exposer les tenants et aboutissants de leur responsabilités et, d’autre part, leur apporter leur vision et leur perception de grandes problématiques de développement en Afrique avec un focus sur le pays.

Laissez un commentaire