Vie des programmes

ENERGIE : Le renforcement de capacités des artisans électriciens bâtiment assuré

179views

La formation de 1000 artisans électriciens bâtiment et de 16 formateurs dans le cadre du programme d’appui institutionnel et de Renforcement des Capacités des cteurs du Secteur de l’Energie au Bénin (ReCASEB) a démarré le vendredi 30 octobre 2020. La première session des 58 prévues sur toute l’étendue du territoire nationale pendant six mois est accueillie par l’Académie de l’École supérieure des métiers des énergies renouvelables (ESMER) sise à Togoudo dans la commune d’Abomey-Calavi.

Cette formation sur le thème « Réalisation des installations électriques en conformité aux normes » est un appui substantiel à l’agence Contrelec qui a pour mission d’œuvrer pour la sécurité et la qualité des installations électriques dans les bâtiments en vue de prévenir les accidents et catastrophes d‘origine électrique en République du Bénin, informe le chef projet, régisseur du ReCASEB, Gustave Florent Whannou. ReCASEB est un programme financé grâce à la coopération entre le Bénin et l’Union Européenne (UE) à travers le 11ème Fonds Européen de Développement (FED) pour 19.400.000 Euros. La formation qui fait suite à d’autres dans ce secteur sur entre autres, la norme NFC 15100, a un coût estimé à 246.606.100 F Cfa. C’est l’un des résultats concrets de la coopération entre le Bénin et l’UE, se réjouit la chargé d’affaires a.i de la délégation de l’UE au Bénin, Véronique Janssen. C’est un programme conçu sur des besoins exprimés. « Le Bénin a un besoin urgent de mains d’œuvre de qualité … ces électriciens seront familiarisés avec les normes d’installation électrique intérieure, les différentes mesures de protection et les procédures de vérification et d’inspection des équipements électriques», confie Véronique Janssen. « Ils seront en mesure de produire un travail de qualité à forte valeur ajoutée ; ils pourront prévenir les accidents, assurer la sécurité des personnes et des biens », ajoute-t-elle.

D’après le ministre de l’énergie, Jean Claude Dona HOUSSOU, ces sessions de formation « permettront aux installateurs électriciens bâtiment de toucher du doigt la réalité des choses encore plus en matière de risques électriques de manière plus méthodique et encore plus professionnelle ; d’apprendre et d’identifier les causes de ces risques et à les éviter ou en mitiger les conséquences par la mise en œuvre de dispositifs de protection adéquats et l’utilisation des matériels électriques appropriés ». Le programme a offert à chaque électricien, un kit d’intervention composé d’équipement de protection individuelle et d’outillage conforme aux normes de sécurité et de performance.

Laissez un commentaire