A la UneCoopération

1er Dialogue politique de l’année 2021 : Le Bénin et l’Union européenne s’accordent sur les priorités

129views

Le premier dialogue politique de l’année 2021 entre le Gouvernement du Bénin et l’Union européenne sur les appuis budgétaires s’est déroulé mardi 1er juin dernier au Ministère de l’Économie et des Finances à Cotonou. Une cérémonie inaugurale co-présidée par le Ministre d’Etat Chargé de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni, et Son Excellence, l’Ambassadrice, Cheffe de Délégation de l’Union européenne au Bénin, Sylvia Hartleif a introduit trois rencontres techniques. A l’occasion, les deux autorités ont exprimé leur accord sur les priorités de développement économique et social. 

« L’objectif poursuivi, à travers ces échanges, est de pouvoir évaluer les progrès accomplis dans la mise en œuvre des actions de politique publique, notamment, en ce qui concerne la gouvernance et les réformes des finances publiques, la décentralisation et le secteur agricole », a annoncé le Coordonnateur-adjoint de l’Unité technique d’appui à l’Ordonnateur national du Fonds Européen de Développement (UT-FED), Serge Loupeda. Dans ces domaines, le Bénin a enregistré des progrès, a reconnu l’Ambassadrice, Cheffe de Délégation de l’Union européenne au Bénin, Sylvia Hartleif. Elle a félicité le gouvernement du Bénin pour, entre autres, la mise en œuvre rapide et satisfaisante du plan de riposte sanitaire et socio-économique à la   Covid-19. Elle a affirmé que les indicateurs macroéconomiques témoignent de la forte résilience du Bénin qui a mieux résisté que beaucoup de pays de la sous-région. L’Ambassadrice a rassuré de la continuité du soutien de l’Union européenne à toutes les réformes engagées par le Bénin dans la perspective d’une consolidation des progrès accomplis. Elle a enfin indiqué que la décentralisation, l’agriculture et la protection sociale seront des secteurs de concentration des interventions futures.

Dans son mot d’ouverture officielle du dialogue, le Ministre de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni, a exprimé sa satisfaction sur le choix de ces trois secteurs prioritaires au cœur de ce premier dialogue de l’année 2021. « Les trois secteurs sont des priorités pour le Gouvernement. Nous avons la volonté de faire mieux […] Bravo à ceux qui ont préparé ce dialogue ! », a déclaré le Ministre qui a précisé que « ce dialogue est une bonne opportunité de faire le point et de recadrer ce qui se fera pour les prochains mois ».

Il est à noter que ce dialogue qui a duré toute la journée du 1er juin 2021, s’est déroulé dans un contexte marqué par la transition vers la coopération post-Cotonou. Ainsi, au-delà des décaissements de fonds attendus pour la fin de l’année, les conclusions des échanges fourniront une vue globale pour mieux alimenter non seulement, l’élaboration des politiques qui seront portées par le nouveau gouvernement, mais aussi la formulation des nouveaux programmes dans le cadre de la Coopération Bénin-UE, selon le Coordonnateur-adjoint de l’UT-FED.

Laissez un commentaire